Chicken Do It du RP QUARTET où quand Coltrane rencontre Django made in cocorico.

 

L'écoute de cet album nous donne à imaginer ce que pourrait bien dire John Coltrane (l'obsessionnel du morceau

«My favorite Things») à la découverte de la fabuleuse reprise et arrangement de cet album.

 

Mais nous aurons le temps de désosser cette petite merveille.

 

 

Pour leur troisième album, ces musiciens restent dans l'univers  de la ferme. En 2014 avec Goat Rhythm, il s'agissait de chèvres; là ce sont les gallinacés et pas n'importe lesquels. A la vue de la pochette de l'album, je ne doute pas un seconde que vous avez tout de suite reconnu la race du volatile au milieu des quatre musiciens, une très belle poule de race Poule-Soie blanche, qui comme tout un chacun sait, a le plumage blanc duveteux, la peau, la chair et les os noirs. Claude Nougaro le disait bien dans «Armstrong»  :..Armstrong, un jour, tôt ou tard, On n'est que des os...Est ce que les tiens seront noirs ?.

 

 

Et oui le jazz de RP QUARTET prend ses fondements dans les racines du jazz, avec Thelonious Monk, par le très bel arrangement rythmique voix-guitare de «Dream» ou la reprise de « Boogie Stop Shuffle »

de Charles Mingus, avec un groove effréné de Rémi Oswald. Les reprises des grands noms et les compositions s’enchaînent tout au long des quinze morceaux de ce CD, le tout dans une sauce Jazz Manouche de la qualité, Django Reinhardt  «Djangologie» et «Nuages» ne le démentent pas.

 

Mais revenons au coup de cœur  «My favorite Things», comme un bon poulet de ferme à déguster avec lenteur et délectation. Au début, un délice pendant les vingt premières secondes où Lou Tavano cha,nte mélodieusement le thème accompagnée délicatement par les notes égrenées d'Edouard Pennes, puis arrivée des guitares et des cuivres légèrement décalés qui signale que ce morceau ne va pas accompagner la sieste. Rapidement nous sommes transportés dans une ambiance de comédie musicale de Broadway, agrémentée par de rifs de cuivres, où Maxime Berton et Arno De Casanove enchaînent leurs solos. Après une pause qui pourrait faire croire à la fin du morceau, Lou et Edouard reprennent le thème pour le relancer et terminer avec les cuivres façon big band.

 

Quand à ce dirait John Coltrane de cet arrangement de son morceau fétiche ? 

En janvier 1962, il avait confié à François Postif dans un entretien de Jazz Hot (...My Favorite Things .. mon morceau préféré...Cette valse est fantastique : lorsqu'on la joue lentement, elle a un côté gospel ..; lorsqu'on la joue rapidement, elle possède aussi certaines qualités indéniables. ..., un terrain qui se renouvelle selon l'impulsion qu'on lui donne ; c'est d'ailleurs la raison pour laquelle nous ne jouons pas cet air toujours sur le même tempo). 

 

Il n'y a aucun doute, Il aimerait !! 

 

Line up:

Bastien Ribot : violon arrangement - Edouard Pennes : guitare - Rémi Oswald : guitare rythmique - Damien Varaillon : contrebasse - Benoît Berthe : Sax Alto - Maxime Berton : Sax Tenor - Arno De Casanove : Trompette -  Lou Tavano : Chant (pistes 3, 8, 11, 13) .

 

FREMEAUX & ASSOCIES/Socadisc.

 

 

 

 

Jean-Constantin COLLETTO.

 

 

 

Pour aller plus loin, vous pouvez acheter l'album sur Amazon.